EXPOSITION

Dimanche 6 mars 2011

 

Les minéraux de Belgique

Cette expo, fait appel aux institutions publiques tels que l'Institut des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB) et
de l'Université de Liège (ULG) mais aussi de nombreux collectionneurs privés qui vont vous présenter leurs plus belles pièces de collection.

 

 

     

 

Marcassite Seilles
Epidote Quenast
Calcite Chanxhe
Calcite Landelies
Calcite Landelies

 

Le minéral le plus abondant en Belgique est la calcite.

La plupart des minéraux spectaculaires ou rares récoltés en Belgique proviennent des formations primaires constituant le sous-sol du sud du pays (partie méridionale et orientale). En Belgique, très peu de gisements minéraux sont ou ont été économiquement rentables, à quelques exceptions, ils sont situés dans et au sud du sillon Sambre-Meuse. Quelques rares gisements d'espèces minérales affleurent dans le nord et dans l'ouest de la Belgique principalement: des échantillons de Gypse recueillis dans les argilières de Tongres, Betekom, Holsbeek et des concrétions carbonatées minéralisées en pyrite (septarias) dans l'argile rupélienne de Boom (Terhaegen, Steendorp, Rumst.)

 

Dans le bassin de Charleroi et de Namur , la calcite est extraite dans de grandes carrières du sillon Sambre-Meuse, les plus importantes encore en exploitation sont Landelies, Beez, Leffe . Mont-sur-Marchienne et Couillet (Loverval), plus en activité à ce jour, que les plus belles calcites de Belgique ont été trouvées et qui aujourd'hui malheureusement ne sont visibles que dans les vitrines de collectionneurs.

Les minéraux de fer, de plomb et de zinc sont présents dans le synclinal de Namur et à l'est de Charleroi jusqu'en l'Allemagne. Ils se trouvent à la base de l'industrie de zinc et du fer, en Belgique. Ainsi la pyrite et la galène (respectivement le minerai de fer et de plomb) ont été exploitées dans le bassin de Namur.

La fluorite (fluorine) est également présente au sud de la Sambre et de la Meuse et plus précisément dans la région de Givet (France).

Le quartz est également abondamment présent dans le massif ardennais et plus précisément dans la région de Bastogne.

Il y a ensuite environ 200 minéraux en Belgique, présents en petites quantités n'ayant aucune importance économique. Plusieurs de ces minéraux se produisent seulement comme micro minéraux en petites cavités dans les roches.

A ce jour, des minéraux inconnus sont de temps en temps encore découverts, en quantités minimes qui sont uniquement intéressants du point vue scientifique.

Principaux sites minéralogiques (par région)

Blaton (Micro minéralogie).
Région du centre: Lessines, Quenast, Lembeek.
Sud-est du massif du Brabant: Nil-St-Vincent (Nil-Pierreux), Blanmont, Opprebais, Dongelbert, anciens gisements.
Région de Namur et Charleroi, Vedrin, Rhisnes, Fleurus, Seilles.
Région de Liège: Engis, Angleur, Visé (Richelle).
Région de Dinant et Givet: Bioul, Ave-et-Auffe (Lavaux-Sainte-Anne), Villers-en-Fagne, Doische, Vierves.
Région d'Eupen: Moresnet, Bleyberg, la Calamine.
Région de Stavelot: Theux, Vielsam (Salm-Château), Ottré (Bihain).
Région d'Ardenne: Bastogne, Longvilly.

La micro-minéralogie du massif de Stavelot
" Poster expo - Photos Marc Henrotin "


 

Différents thèmes ont été abordés.

Une organisation du C.H.A.M.P. avec l'aimable collaboration de
la Ville de Hannut, du Centre Culturel de Hannut et de Vivacité Liège

Informations touristiques ville de Hannut

Webmaster:rvanderlinden@voo.be