EXPOSITION 2007

"Les grands gisements d'Afrique"
R.D.du Congo - Maroc - Afrique du Sud - Namibie - Madagascar....

Quel attrait que celui de la bourse-exposition exemplaire du C.H.A.M.P.
qui a encore attiré au marché couvert un vaste public venu de tout le pays et de l'étranger.

Evènement majeur du mois de mars Hannutois, ce qu'en pense les médias: Le jour - La Meuse

 

Une prestigieuse exposition de collectionneurs privés, de l'Université de Liège,
et du Musée Royal d'Afrique (Tervuren).

Depuis de nombreuses années, cette expo de Hannut est devenue une référence dans notre pays et pays voisins et attendue par de nombreux amateurs de minéralogie ou de paléontologie.

Un rendez -vous à ne pas manquer, environ 300 minéraux de collection seront présentés au public.

Par mesure de sécurité, les minéraux uranifères ne seront pas exposés.

L'Afrique est très riche en ressources minérales et possède la plupart des minéraux précieux, mais leur répartition géographique est irrégulière. Les combustibles fossiles abondent, charbon, pétrole, gaz naturel. L'Afrique possède de grands gisements d'or, de diamants, de cuivre, de bauxite, de manganèse, de nickel, de platine, de cobalt, d'uranium, de germanium, de lithium, de titane et de phosphates.

Les autres ressources minérales importantes sont le minerai de fer, le chrome, l'étain, le zinc, le plomb, le thorium, le zirconium, le vanadium, l'antimoine et le béryllium. On trouve également de l'argile, du mica, du soufre, du sel, du natron, du graphite, du calcaire, du gypse et du phosphate. L'exploitation des salines naturelles dans les dépressions salées du Sahara a été à l'origine d'importantes routes commerciales.

Près de la moitié du revenu des minerais d'Afrique revient à l'Afrique du Sud ; une grande partie vient de l'exploitation des mines d'or et de diamants. Les autres principaux pays fournisseurs de minéraux sont la Libye (pétrole), le Nigeria (pétrole, gaz naturel, charbon, étain), l'Algérie (pétrole, gaz naturel, minerai de fer), la République démocratique du Congo et la Zambie (cuivre, cobalt, charbon, plomb, zinc). Le fer est présent sur tout le continent. On trouve également du pétrole le long de la côte occidentale de l'Afrique, du bassin du Gabon à l'Angola

L'Afrique du Nord au Sud.

Au Nord:

Le matériel minéralogique. Les gisements minéralogiques sont très abondants au Maroc et livrent une grande variété de spécimens tant par les variétés minérales, que par la richesse des spécimens. (Fluorite, Vanadinite, Calcite, Azurite, Malachite, Célestine, Quartz, Gypse, Endlychite, Wulfénite, Cérusite, Anglésite, Aragonite, Erythrite, ainsi que de nombreuses associations).

Il n'est pas une année, sans que de nouvelles découvertes soient effectuées dans le pays. Les mines les plus riches, se trouvent sans doute dans le sud marocain, vers Midlet, Mibladen, gisements célèbres pour leur Vanadinite, parfois associée à de la Baryte ou de la Goethite.

Bou Azzer est connu pour ses Erythrites (minéral de Cobalt) et El Hammam pour la Fluorite .

C'est au Maroc, en Algérie et en Tunisie , pays désertiques que l'on trouve probablement les plus belles et les plus grandes roses de sable (Gypse)

En Afrique centrale

Ancienne colonie belge, la République Démocratique du Congo (R.D.C) est un pays minier par excellence. La R.D.C. est le siège de nombreuses exploitations de métaux les plus variés répartis dans une multitude de mines et de carrières ; elle recèle une grande diversité d'espèces minérales aux faciès multiples, atteignant souvent une haute valeur esthétique.

C'est issus des sites minéralogiques du Shaba (Katanga), du Kivu, de la région des volcans à la frontière du Rwanda et des gîtes diamantifères et d'or du Haut-Congo, que de nombreuses espèces minérales ont été décrites pour la première fois.

Les sites miniers sont principalement répartis dans le centre et le sud du pays, on rencontre successivement les exploitations diamantifères du Kasai ( Mbuji-Mayi, Tshikapa ) ainsi que quelques gîtes de cuivre (Tshiniama, Lubi); l'arc cuprifère du Shaba méridional, riche également en cobalt et en uranium, avec les centres miniers de Kolwezi ( Cu-Co ), de Likasi ( Cu ), de Kambove ( Cu-Co ), de Shinkolobwe ( U ) et de Lubumbashi ( Cu ), sans négliger la mine de Kipushi exploitée pour le zinc, le cuivre et le germanium.

La province de Kivu, englobant la région du Maniema, est particulièrement riche en gîtes d'étain ( Kalima ), souvent accompagné de columbo-tantalite. Au nord de la R.D.C., dans la Province Orientale, se situent les célèbres exploitations aurifères de Kilo-Moto.

Le Sud et les ressources minières:

La découverte de gisements d'or est à l'origine de la fondation de la ville de Johannesburg en Afrique du Sud vers 1890. Le coeur de la cité culmine à 1760 m d'altitude sur la corniche surplombant des rus aux eaux blanchâtres, d'où son nom afrikaans de "Witwatersrand".

Les collines de la ville cachent en effet des dépôts minéraux qui sont à l'origine d'une mémorable ruée vers l'or et de sa fondation, le 15 septembre 1886. En moins de 16 ans, les mines de Johannesburg produisirent plus d'or que les Etats-Unis tout entier. La région continue de produire d'énormes quantités d'or, les mines descendent maintenant à plus de 3500 m de profondeur et s'égrènent sur toute la fracture géologique, longue de 105 km.

Capitale de la province du Gauteng dont le nom signifie "région aurifère" en nord-sotho est en effet riche en or , diamants, platine, charbon, fer, vanadium,...

L'Afrique du Sud est une des plus grandes régions diamantifères de la Terre. Depuis 1876 l'essentiel de la production mondiale de diamant provient des mines d'Afrique du Sud . En 100 ans d'exploitation, la mine de Kimberley a produit 3 tonnes de diamants qui ont nécessité l'extraction de 23 millions de tonnes de terre.

Nombreuses, riches et variées sont les ressources minérales de la Grande Ile «  Madagascar » :

Il a été souvent dit que Madagascar est un pays d'échantillons, c'est particulièrement vrai pour les minéraux. fer, graphite, ilmenite, thorium et d'uranium pour la production d'énergie nucléaire, mica brun, nickel, bauxite, charbon et bien d'autres encore tels que titane et chromite pour l'industrie.

On trouve de l' or jusque dans les lits des rivières, non loin d'Antananarivo, véritable trésor minéral pour Madagascar.

Les gemmes , d'une richesse universellement reconnue, selon les régions offrent une diversité de couleurs étonnantes qui ravissent les collectionneurs et minéralogistes mais également les amateurs de pierres ornementales, précieuses ou semi-précieuses .

Bien montées ce sont de belles fantaisies. Madagascar peut être aussi une première étape d'une collection " pierres brutes et pierres taillées".

Il fallut attendre le début du XXème pour qu'un inventaire sérieux de tous ces trésors soit dressé. L'île prit alors le nom d' Ile Echantillon , et par la suite Madagascar fut élue Terre des Béryls car les aigues marines, les émeraudes et la morganite qui constituent cette famille sont particulièrement abondantes et d'une grande pureté.

A côté des béryls , corindons (rubis et saphir), quartz (améthyste, quartz, citrine, cornaline, agate, jaspe, cristal de roche), grenats, tourmalines, topazes, apatites, célestines, cordiérites et autres font la richesse de cette île au passé géologique exceptionnel.

On trouve également du magnifique bois silicifié , des fossiles de toutes sortes comme les ammonites caractéristiques de l'ère secondaire, souvent d'une taille impressionnante.

 

Photos expo

Différents thèmes ont été abordés.

 

Une organisation du C.H.A.M.P. avec l'aimable collaboration de
la Ville de Hannut, du Centre Culturel de Hannut et de Vivacité Liège

Informations touristiques ville de Hannut

 

 

 

 

Webmaster:rvanderlinden@voo.be